Skip to main content

Cette acquisition renforcera et élargira les capacités des Services bancaires aux entreprises TD à l'échelle du Canada

TORONTO, le 14 janv. 2021 /CNW/ - La Banque Toronto-Dominion (« la TD ») (TSX et NYSE : TD) et Wells Fargo & Company (« Wells Fargo ») (NYSE : WFC) ont annoncé aujourd'hui une entente définitive, sous réserve de certaines conditions de clôture, pour l'acquisition de la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada par la TD.

Cette acquisition devrait renforcer et élargir les capacités de l'unité actuelle de la TD, Financement d'équipement TD au Canada, en plus d'augmenter la présence de la TD sur les marchés principaux. Le modèle direct de développement des affaires de la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada devrait permettre à la TD de mieux servir un ensemble plus diversifié de clients d'affaires qui ont besoin de prêts pour l'achat d'équipement, de contrats de location et de services de financement personnalisés concurrentiels.

« Dans le contexte d'exploitation actuel qui est difficile, les entreprises comptent sur leurs banquiers pour les aider à maintenir leurs parcs de véhicules à jour, à livrer du nouveau matériel de construction sur les chantiers et à soutenir les entreprises de fabrication. Elles souhaitent obtenir des solutions de financement et de location personnalisées en temps opportun les aidant à demeurer concurrentielles », affirme Darren Cooke, vice-président, Financement d'équipement TD, Services bancaires aux entreprises canadiennes, Groupe Banque TD. « Nous sommes heureux d'accueillir à la TD la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada, qui se compose de professionnels du secteur hautement qualifiés et expérimentés. Nous saurons tirer parti de leur expertise approfondie en crédit-bail et en financement d'équipement au profit de nos clients de marque à l'échelle nationale. »

La Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada, dont le siège social est situé à Mississauga et qui compte des bureaux régionaux partout au pays, y compris à Montréal et à Calgary, a un historique d'exploitation de 25 ans. Wells Fargo a notamment fait l'acquisition des activités canadiennes de financement d'équipement de GE Capital en 2016. Comptant approximativement 1,5 milliard de dollars canadiens d'actifs et plus de 120 employés, la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada offre des prêts et des contrats de location couvrant une gamme complète d'équipement commercial pour des entreprises partout au Canada.

« Nous entretenons une relation fructueuse avec la TD depuis de nombreuses années, car le Canada est un marché important pour Wells Fargo », affirme David Marks, chef, Financement Wells Fargo Capital. « Ce groupe d'employés canadiens talentueux et leurs clients en financement d'équipement profiteront de la présence forte de la TD, ce qui nous permettra de concentrer nos efforts sur nos capacités de financement d'équipement aux États-Unis tout en continuant de servir nos clients en crédit fondé sur l'actif et en distribution de services au Canada. Nous nous attendons à une transition en douceur et nous sommes convaincus que les relations approfondies du groupe, son expertise sectorielle et la grande importance qu'il accorde aux clients viendront compléter les activités actuelles de la TD. »

« Cette acquisition est une bonne nouvelle pour nos clients actuels et potentiels. Elle améliore notre position concurrentielle dans le secteur canadien du financement d'équipement, en s'ajoutant à notre solide feuille de route en matière de service à la clientèle légendaire, et nous place dans une position unique pour offrir un plus grand éventail de produits et de services en demande », indique David Pinsonneault, vice-président à la direction, Services bancaires commerciaux et industriels, Services bancaires aux entreprises au Canada, Groupe Banque TD.

L'acquisition de la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada par la TD devrait être finalisée au cours du premier semestre de 2021, sous réserve de l'obtention des approbations et autorisations nécessaires en vertu de la réglementation et de la Loi sur la concurrence, et du respect des modalités de clôture habituelles.

Pour cette transaction, Valeurs Mobilières TD a agi à titre de conseiller financier et Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L./s.r.l. a agi à titre de conseiller juridique auprès de la TD. Wells Fargo Securities, LLC a agi à titre de conseiller financier exclusif et McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. a agi à titre de conseiller juridique auprès de Wells Fargo.

Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs

De temps à autre, La Banque Toronto-Dominion (« la Banque » ou « la TD ») fait des énoncés prospectifs, écrits et verbaux, y compris dans le présent document, d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou de la Securities and Exchange Commission (la « SEC ») des États-Unis et d'autres communications. En outre, des représentants de la Banque peuvent formuler verbalement des énoncés prospectifs aux analystes, aux investisseurs, aux médias et à d'autres personnes. Tous ces énoncés sont faits conformément aux dispositions d'exonération et se veulent des énoncés prospectifs aux termes de la législation en valeurs mobilières applicable du Canada et des États-Unis, notamment la loi des États-Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres, les énoncés figurant dans le présent document, les énoncés figurant dans le rapport de gestion du rapport annuel 2020 (le rapport de gestion de 2020) de la Banque aux rubriques « Sommaire et perspectives économiques » et « Mesures prises par la Banque en réponse à la COVID-19 », et, pour les secteurs Services de détail au Canada, Services bancaires de détail aux États-Unis et Services bancaires de gros, aux rubriques « Principales priorités pour 2021 » et pour le secteur Siège social, à la rubrique « Orientation pour 2021 », ainsi que d'autres énoncés concernant les objectifs et les priorités de la Banque pour 2021 et par la suite et les stratégies pour les atteindre, le contexte réglementaire dans lequel la Banque exerce ses activités, le rendement financier prévu de la Banque, ainsi que les éventuelles répercussions économiques, financières et autres de la maladie à coronavirus (COVID-19). Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes et expressions comme « objectif », « cible », « croire », « prévoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer », « planifier » et « pouvoir » et de verbes au futur ou au conditionnel.

De par leur nature, ces énoncés prospectifs obligent la Banque à formuler des hypothèses et sont assujettis à des risques et incertitudes, généraux ou spécifiques. Particulièrement du fait de l'incertitude quant à l'environnement physique et financier, à la conjoncture économique, au climat politique et au cadre réglementaire, ces risques et incertitudes - dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Banque et dont les répercussions peuvent être difficiles à prévoir - peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans les énoncés prospectifs. Les facteurs de risque qui pourraient entraîner, isolément ou collectivement, de tels écarts incluent les risques, notamment, stratégiques, de crédit, de marché (y compris le risque de position sur titres de participation, le risque sur marchandises, le risque de change, le risque de taux d'intérêt et le risque associé aux écarts de taux), d'exploitation (y compris les risques liés à la technologie, à la cybersécurité et à l'infrastructure), de modèle, d'assurance, de liquidité, d'adéquation des fonds propres, ainsi que les risques juridiques, réglementaires et liés à la conduite, d'atteinte à la réputation, environnementaux et sociaux, et les autres risques. Ces facteurs de risque comprennent notamment les répercussions économiques, financières et autres conséquences de la pandémie de COVID-19, la conjoncture économique et commerciale dans les régions où la Banque exerce ses activités; le risque géopolitique; la capacité de la Banque à mettre en œuvre ses stratégies à long terme et ses principales priorités stratégiques à court terme, notamment réaliser des acquisitions et des ventes, fidéliser la clientèle et élaborer des plans stratégiques; les risques liés à la technologie et à la cybersécurité (y compris les cyberattaques ou les violations des données) visant la technologie informatique, Internet, les systèmes d'accès au réseau ou les autres systèmes ou services de communications voix-données de la Banque; le risque de modèle; la fraude à laquelle la Banque est exposée; le défaut de tiers de se conformer à leurs obligations envers la Banque ou ses sociétés affiliées, notamment relativement au traitement et au contrôle de l'information et d'autres risques découlant de l'utilisation par la Banque de fournisseurs de services tiers; l'incidence de la promulgation de nouvelles lois et de nouveaux règlements et, de la modification des lois et des règlements actuels ou de leur application, y compris, sans s'y restreindre, les lois fiscales, les lignes directrices en matière d'information sur les fonds propres, les directives réglementaires en matière de liquidité et le régime de recapitalisation interne de la Banque; la surveillance réglementaire et le risque de conformité; la concurrence accrue exercée par les sociétés établies et les nouveaux venus (y compris de la concurrence d'entreprises de technologie financière et autres grands concurrents technologiques); l'évolution des attitudes des consommateurs et des technologies perturbatrices; le risque environnemental et social; l'exposition aux litiges et aux affaires réglementaires d'envergure; la capacité de la Banque de recruter, former et maintenir en poste des talents clés; les changements apportés aux notations de crédit de la Banque; les variations des taux de change et d'intérêt (y compris la possibilité de taux d'intérêt négatifs); l'augmentation des coûts de financement et de la volatilité des marchés causée par l'illiquidité des marchés et la concurrence pour l'accès au financement; le risque de transition au taux interbancaire offert (IBOR); les estimations comptables critiques et les changements apportés aux normes, politiques et méthodes comptables utilisées par la Banque; les crises d'endettement potentielles ou existantes à l'échelle internationale; le risque environnemental et social; et l'occurrence d'événements catastrophiques naturels et autres que naturels et les demandes d'indemnisation qui en découlent.

L'acquisition de la Société de financement direct d'équipement Wells Fargo au Canada par la Banque est assujettie à des approbations réglementaires et à d'autres modalités. Rien ne garantit que l'acquisition aura lieu telle qu'elle est décrite dans le présent document. Rien ne garantit que la Banque réalisera les avantages ou les résultats prévus; il est possible que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs. Parmi les exemples d'hypothèses importantes formulées par la Banque dans les énoncés prospectifs, on peut mentionner les hypothèses relatives aux synergies, selon l'expérience de la Banque.

La Banque avise le lecteur que la liste qui précède n'est pas une liste exhaustive de tous les facteurs de risque possibles, et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence négative sur les résultats de la Banque. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la section « Facteurs de risque et gestion des risques » du rapport de gestion de 2020, telle qu'elle peut être mise à jour dans les rapports aux actionnaires trimestriels déposés par la suite et dans les communiqués (le cas échéant) relatifs à tout événement ou à toute transaction dont il est question à la rubrique « Événements importants » dans le rapport de gestion pertinent, lesquels peuvent être consultés sur le site Web www.td.com/fr. Le lecteur doit examiner ces facteurs attentivement, ainsi que d'autres incertitudes et événements possibles, de même que l'incertitude inhérente aux énoncés prospectifs, avant de prendre des décisions à l'égard de la Banque, et ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de la Banque.

Les hypothèses économiques importantes étayant les énoncés prospectifs contenus dans le présent document sont décrites dans le rapport de gestion de 2020 aux rubriques « Sommaire et perspectives économiques » et « Mesures prises par la Banque en réponse à la COVID-19 » et, pour les secteurs Services bancaires de détail au Canada, Services bancaires de détail aux États-Unis et Services bancaires de gros, à la rubrique « Principales priorités pour 2021 » et pour le secteur Siège social, à la rubrique « Orientation pour 2021 », telles qu'elles peuvent être mises à jour dans les rapports trimestriels aux actionnaires déposés par la suite.

Tout énoncé prospectif contenu dans le présent document représente l'opinion de la direction uniquement à la date des présentes et est communiqué afin d'aider les actionnaires de la Banque et les analystes à comprendre la situation financière, les objectifs, les priorités et les attentes en matière de rendement financier prévu de la Banque aux dates indiquées et pour les périodes closes à ces dates, et peut ne pas convenir à d'autres fins. La Banque n'effectuera pas de mise à jour de quelque énoncé prospectif, écrit ou verbal, qu'elle peut faire de temps à autre directement ou indirectement, à moins que la législation en valeurs mobilières applicable ne l'exige.

À propos du Groupe Banque TD

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Banque TD (la « TD » ou la « Banque »). La TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et elle offre ses services à plus de 26 millions de clients. Ces services sont regroupés dans trois principaux secteurs qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers dans le monde : Services de détail au Canada, y compris TD Canada Trust, Financement auto TD au Canada, Gestion de patrimoine TD (au Canada), Placements directs TD et TD Assurance; Services de détail aux États-Unis, y compris TD BankMD, America's Most Convenient BankMD, Financement auto TD aux États-Unis, Gestion de patrimoine TD (aux États-Unis) et une participation dans The Charles Schwab Corporation; et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, la TD figure parmi les principales sociétés de services financiers en ligne du monde, avec plus de 14 millions de clients actifs du service en ligne et du service mobile. Au 31 octobre 2020, les actifs de la TD totalisaient 1,7 billion de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole « TD ».

À propos de Wells Fargo

Wells Fargo & Company (NYSE : WFC) est une société de services financiers diversifiée et communautaire dont les actifs s'élèvent à 1,92 billion de dollars. La vision de Wells Fargo est de répondre aux besoins financiers de ses clients et de les aider à réussir sur le plan financier. Wells Fargo a été fondée en 1852 et son siège social se trouve à San Francisco. L'entreprise offre des services bancaires, des produits et services de placement et hypothécaires, ainsi que des services de financement aux consommateurs et aux entreprises. Elle compte 7 200 établissements, plus de 13 000 guichets automatiques bancaires, des services bancaires en ligne (wellsfargo.com) et mobiles, et possède des bureaux dans 31 pays et territoires pour soutenir les clients qui mènent des affaires dans l'économie mondiale. Wells Fargo sert un ménage sur trois aux États-Unis. En 2020, Wells Fargo & Company s'est classée au 30e rang du palmarès des plus grandes entreprises américaines du magazine Fortune. Les nouvelles, les observations et les points de vue de Wells Fargo sont également disponibles sur la page Wells Fargo Stories. Pour en savoir plus, visitez le www.wellsfargo.com | Twitter : @WellsFargo.

SOURCE TD Bank Group