Skip to main content
Header What the latest Bank of Canada interest rate hike may mean for your finances
• 24 janv. 2023

Le 25 janvier, la Banque du Canada a annoncé qu’elle relèverait le taux du financement à un jour de 0,25 % pour le faire passer à 4,50 %. Avec cette dernière annonce, les Services économiques TD examinent les répercussions de la hausse des taux d’intérêt sur l’inflation et les prêts hypothécaires, ainsi que les prévisions pour l’année à venir.

La hausse de l’inflation, les taux d’intérêt élevés et les rumeurs d’une récession imminente ont été des sujets d’actualité en 2022, et certains de ces thèmes semblent se poursuivre en 2023.

Après avoir maintenu le taux d’intérêt à un niveau historiquement bas de 0,25 % pendant deux ans, la Banque du Canada a commencé à augmenter son taux du financement à un jour en mars 2022 afin de combattre l’inflation qui s’approchait d’un sommet en 40 ans.

Elle a continué à augmenter les taux de manière agressive tout au long de 2022, notamment de 100 points de base, ou 1 point de pourcentage, en juillet, et la hausse de cette semaine est la huitième de la Banque depuis mars de l’année dernière. En date du 25 janvier 2023, le taux du financement à un jour se situe maintenant à 4,5 %.

La politique sur les taux d’intérêt de la banque centrale a une incidence sur le taux auquel toutes les banques canadiennes prêteront de l’argent aux entreprises et aux particuliers. Pour la TD, cela signifie que l’augmentation du taux peut avoir des répercussions sur le taux hypothécaire préférentiel TD, soit le taux d’intérêt annuel variable utilisé comme référence par la TD pour déterminer le taux d’intérêt appliqué à ses prêts hypothécaires à taux variable, ainsi que sur le taux préférentiel TD, qui est utilisé pour déterminer le taux d’intérêt de divers autres types de prêts TD.

Alors, qu’est-ce que cela peut signifier pour les taux hypothécaires et les finances des ménages, et qu’est-ce qui pourrait se passer en 2023? Les Services économiques TD vous présentent leurs prévisions.

Les taux d’intérêt vont-ils augmenter au Canada?

Selon les Services économiques TD, il est très probable que les taux d’intérêt aient atteint un sommet. Après huit hausses de taux au cours des huit annonces prévues entre mars 2022 et janvier 2023, les Services économiques TD ont prévu dans un récent rapport que le taux du financement à un jour atteindrait un sommet de 4,50 % et que l’annonce du 25 janvier serait la dernière hausse de taux du cycle actuel.

Cela aura-t-il une incidence sur les taux hypothécaires?

Lorsque la Banque du Canada augmente ou diminue le taux du financement à un jour, cela peut avoir une incidence sur les taux d’intérêt que les institutions financières offrent à leurs clients sur certains produits. Si vous avez un prêt hypothécaire à taux variable TD, votre taux d’intérêt peut fluctuer au cours de votre terme si la Banque du Canada modifie le taux du financement à un jour, ce qui peut entraîner une modification du taux hypothécaire préférentiel TD.

Si vous avez un prêt hypothécaire à taux fixe, vous êtes protégé contre toute modification de votre taux d’intérêt jusqu’à la fin du terme de votre prêt.

Mais si votre prêt hypothécaire doit être renouvelé cette année – que vous ayez actuellement un prêt hypothécaire à taux fixe ou variable – votre taux d’intérêt (tout comme vos versements hypothécaires) pourrait être plus élevé au moment du renouvellement.

Pour en savoir plus sur les effets des changements de taux d’intérêt sur votre prêt hypothécaire, lisez cet article d’Actualités TD, Quelles sont les répercussions de la hausse des taux d’intérêt pour les propriétaires?

Pour connaître ce que vous devez savoir si le moment est venu de renouveler votre prêt hypothécaire, lisez cet article d’Actualités TD intitulé Tout savoir (ou presque) sur le renouvellement d’un prêt hypothécaire.



Quand les taux d’intérêt baisseront-ils au Canada?

C’est l’une des grandes questions que se posent de nombreux propriétaires canadiens. Bien que l’annonce faite par la Banque du Canada cette semaine puisse représenter la fin du cycle de resserrement de la politique monétaire actuelle, ne vous attendez pas à ce que les taux recommencent immédiatement à baisser.

Beata Caranci, économiste en chef à la TD, affirme que le ratio d’amortissement de la dette des Canadiens, c’est-à-dire la proportion du revenu qu’un individu ou un ménage consacre au paiement des intérêts de ses dettes, atteindra un sommet historique en 2023, ce qui limitera le montant d’argent qu’ils pourront dépenser.

« Chaque trimestre, de plus en plus de gens renouvelleront leur prêt hypothécaire à ce niveau de taux plus élevé et utiliseront ainsi leur revenu disponible, ce qui signifie qu’ils ne seront pas en mesure de dépenser dans d’autres secteurs », a déclaré Mme Caranci dans une récente entrevue avec MoneyTalk.

Elle s’attend à ce que les Canadiens commencent à réduire leurs dépenses de consommation au cours du deuxième semestre de 2023. Cette faiblesse dans l’économie devrait inciter la Banque du Canada à commencer à baisser les taux d’intérêt vers la fin de l’année, a-t-elle ajouté.

Dans leurs prévisions à long terme de décembre 2022, les Services économiques TD prévoient que la Banque du Canada commencera à réduire son taux du financement à un jour à partir de la fin de 2023, pour atteindre 2 % en 2025.

Qu’est-ce que cela pourrait signifier pour les finances des ménages?

« Même si la Banque du Canada approche de la fin de son cycle de hausse des taux, les répercussions des taux élevés sur les finances des ménages ne font que commencer », prévoient les Services économiques TD dans un rapport de décembre 2022 sur l’augmentation des coûts du service de la dette.

Bien que les prévisions à long terme indiquent que l’inflation a probablement atteint un sommet, les Services économiques TD affirment que « l’inflation élevée et la hausse des taux d’intérêt se feront sentir sur les dépenses et l’embauche en 2023 et jusqu’en 2024. »

Jusqu’à présent, le marché du travail a été très résilient, selon les Services économiques TD. L’année 2022 s’est terminée sur une bonne note avec 104 000 emplois ajoutés à l’économie en décembre, selon Statistique Canada. Mais il est impossible de ralentir les pressions salariales et inflationnistes sans que le marché du travail ne ralentisse également, de sorte que les Services économiques TD s’attendent à ce que le taux de chômage augmente au cours des prochains mois, car le ralentissement de la croissance économique pèsera sur les entreprises et entraînera probablement des suppressions d’emplois.

Dans leurs prévisions à long terme de décembre 2022, les Services économiques TD prévoient que le taux de chômage augmentera d’environ 1,5 point de pourcentage pour atteindre un sommet de 6,5 %, ce qui correspond à environ 100 000 pertes d’emplois.

La prochaine annonce du taux d’intérêt de la Banque du Canada est prévue le 8 mars 2023.

Vous voulez en savoir plus sur Services économiques TD?
Que se passera-t-il si la Banque du Canada baisse son taux directeur la semaine prochaine?
Vous souhaitez louer ou acheter en 2024? Voici quelques éléments à savoir.
Qu’est-ce qui se passe avec l’offre de logements au Canada?

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.