Skip to main content
CCHF Header
• 17 mai 2022

Pour les jeunes trans et de diverses identités de genre, recevoir des soins d’affirmation de genre peut s’avérer vital.

Exerçant sa profession dans le cadre du programme de pédiatrie sur la diversité de genre de l’hôpital McMaster, la Dre Rosheen Grady constate de première main l’incidence que l’accès à des soins a sur la santé générale, le bien-être et le développement de ses patients.

« L’adolescence est une période où l’on peut aider grandement les jeunes à devenir des personnes saines », explique la Dre Grady, pédiatre spécialiste en médecine des adolescents à l’hôpital pour enfants McMaster à Hamilton, en Ontario.

Visant à offrir des services médicaux et de santé mentale aux adolescents trans et de diverses identités de genre, le programme de pédiatrie sur la diversité de genre comprend divers volets : médecine, psychologie, psychiatrie, endocrinologie, pathologie du langage et travail social.

Le programme offre également du soutien aux parents et aux aidants naturels, et permet d’obtenir des recommandations médicales et légales pour la modification des marqueurs sexospécifiques et du nom légal d’une personne sur ses pièces d’identité.

« Nous fournissons des renseignements, des options et des soins aux jeunes qui souffrent de dysphorie de genre, un terme qui désigne la détresse qu’une jeune personne à identité de genre diverse peut éprouver lorsque son corps ne correspond pas à son identité de genre », ajoute la Dre Grady.

Depuis la création du programme en 2016, la Dre Grady indique que la demande pour les services offerts a augmenté de manière exponentielle. Quand la pandémie de COVID-19 a frappé au début de 2020, le programme recevait de trois à quatre recommandations par semaine.

Il y a aujourd’hui une liste d’attente d’environ 150 jeunes qui devront attendre environ 24 mois pour recevoir leur évaluation initiale et des soins.

Favoriser une meilleure santé par l’entremise de La promesse TD Prêts à agir

En cette période précaire pour une population mal servie, le programme compte étendre ses services grâce à un programme de subvention annuelle de 500 000 $ appuyé par la TD par l’entremise des Fondations d’hôpitaux pour enfants du Canada (FHEC).

Le programme de subvention annuelle de la TD a été établi en 2020 lorsque la Banque a renouvelé son engagement envers les FHEC d’accorder 15 M$ sur 10 ans pour soutenir la santé des adolescents, un élément clé du vecteur Meilleure santé de La promesse TD Prêts à agir, la plateforme d’entreprise citoyenne mondiale de la Banque. Les membres des fondations peuvent demander une subvention annuelle pour offrir des programmes dont les objectifs concordent avec ceux de La promesse TD Prêts à agir.

Poursuivant son soutien de longue date des FHEC, la TD a passé le cap des 100 M$ de dons depuis le début de sa collaboration avec l’organisme en 1996 dans le cadre du programme phare Réseau Enfants-Santé.

« Nous sommes conscients que la santé physique et mentale des adolescents demeure un enjeu urgent. C’est pourquoi nous avons le plaisir d’appuyer le programme de pédiatrie sur la diversité de genre de l’hôpital McMaster dans le cadre de La promesse TD Prêts à agir », déclare Sarah Colley, directrice, Relations communautaires à la TD.

« L’un des objectifs de La promesse TD Prêts à agir est de contribuer à soutenir des programmes visant à accroître l’accès aux soins pour tout le monde. En épaulant les FHEC, nous sommes fiers de faire partie de la solution pour rendre les soins de santé plus accessibles et équitables pour les adolescents partout au Canada. »


Aider les jeunes de diverses identités de genre à s’épanouir

Le modèle actuel du programme de l’hôpital McMaster procure des soins à entre 60 et 70 nouveaux jeunes par année. Grâce à la subvention de la TD versée par l’entremise des FHEC, le programme pourra élargir ses services pour aider entre 25 et 30 jeunes de plus, de manière à pouvoir fournir un soutien complet à entre 85 et 100 nouveaux patients chaque année.

« Les jeunes à l’identité de genre diverse ou qui souffrent de dysphorie de genre ont vraiment besoin d’une approche réfléchie et plus globale, notamment des soins de santé psychosociale et l’expertise de professionnels alliés », dit la Dre Grady.

La Dre Grady espère que le programme poursuivra ses activités dans les prochaines années et que le financement accordé sera utilisé pour produire des données fondées sur des faits afin de solliciter plus de soutien de la part du gouvernement de l’Ontario.

« Notre liste d’options classiques ne convient pas nécessairement à l’ensemble des jeunes du programme », explique-t-elle.

« Le parcours et les besoins de chaque personne sont uniques. C’est pourquoi il faut plus de temps, plus d’évaluations et plus de ressources pour déterminer la meilleure solution pour chaque personne et une famille. »

La Dre Grady affirme que c’est une « joie » d’aider des jeunes à l’identité de genre diverse et leur famille à s’épanouir, de la première évaluation à la dernière visite.

« Un parent m’a déjà dit qu’il était tellement heureux de retrouver son enfant, qui était auparavant submergé par la dépression. Ce parent a maintenant une fille et est reconnaissant d’avoir accès aux ressources et au soutien du programme. C’est vraiment gratifiant d’entendre ce genre de choses. »

Vous voulez en savoir plus sur Collectivité?
Le Studio TD : Redonner à la collectivité en musique
Créer un esprit de famille par la solidarité
Pourquoi l’expression des pronoms est synonyme d’inclusion

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.