Skip to main content
Header Some advice on how to spot and avoid email scams
• 7 févr. 2024

Un prince habitant une contrée lointaine a besoin de vous pour sortir des millions de dollars de son royaume? Et il partagera une partie de cet argent avec vous si vous l’aidez?

Vous avez gagné une loterie à l’étranger et vous n’avez qu’à payer des frais pour réclamer votre prix?

Les scénarios varient, mais le résultat est le même. On vous escroquera de votre argent r.

Quel que soit le scénario, on vous demandera généralement d’agir en urgence et de fournir des renseignements personnels en échange d’un héritage ou d’un prix. Un langage menaçant est parfois employé par le fraudeur dans des courriels de suivi si le destinataire n’agit pas immédiatement.

Parfois, les courriels semblent légitimes et contiennent des marques connues et des adresses courriel qui ont l’air presque officielles.

Peut-être que le courriel semble provenir de votre plateforme de diffusion en continu préférée, qui vous indique que votre paiement n’a pas été traité et que vous devez mettre à jour vos enseignements personnels. Peut-être que le courriel vise à donner l’impression qu’il provient d’un détaillant vous informant que vous avez un solde inutilisé d’une carte-cadeau. Ou peut-être que l’objectif du courriel est de vous faire croire qu’il provient d’un service de livraison de colis vous indiquant que vous devez saisir vos renseignements personnels pour recevoir votre colis.

Le problème, dans tous ces scénarios, est qu’il s’agit d’exemples concrets de courriels frauduleux et de tentatives de fraude.

Bon nombre de courriels frauduleux utilisent une forme d’hameçonnage, une tactique qu’utilisent les fraudeurs pour vous pousser à révéler des renseignements personnels ou financiers, comme vos numéros de carte de crédit ou de compte bancaire, vos mots de passe ou votre numéro d’assurance sociale (NAS).

Selon le Centre antifraude du Canada (CAFC), les pertes financières liées aux fraudes s’élèvent à près de 283 millions de dollars pour la première moitié de 2023. Selon le CAFC, tout le monde est une cible : les personnes âgées, les professionnels occupés et même les milléniaux doués en technologie. Si vous recevez un courriel (ou même un message texte ou un appel téléphonique) qui semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

Par exemple, si on vous demande de communiquer des renseignements inhabituels, comme des données personnelles ou des numéros de compte bancaire, ou d’envoyer des fonds à des personnes que vous ne connaissez pas, c’est généralement signe que quelque chose ne va pas. Voici quelques conseils à retenir pour vous aider à vous protéger contre les courriels frauduleux et la fraude.

Familiarisez-vous avec les indicateurs d’alerte courants

Il y a certains indicateurs d’alerte courants qui peuvent vous aider à repérer un courriel suspect. En voici quelques-uns :

  • Une adresse courriel dont l’expéditeur vous est inconnu.
  • La salutation utilisée est générique ou trop formelle plutôt que de vous être adressée personnellement.
  • Le courriel contient des fautes d’orthographe ou de grammaire ou utilise des tournures maladroites, désuètes ou inhabituelles.
  • Le courriel contient un lien, qui semble sûr, mais qui vous dirige vers un site Web malveillant. Il peut s’agir d’une URL raccourcie, ce qui rend plus difficile de déterminer si le site est légitime, ou d’un texte hyperlié cachant le lien malveillant. Ne cliquez pas sur des liens suspects. Et faites preuve de grande prudence lorsque vous recevez des messages contenant des liens ou des pièces jointes, surtout s’il s’agit de messages non sollicités.
  • Le courriel demande des renseignements personnels confidentiels comme vos mots de passe, ou vos numéros de compte bancaire, de carte de crédit ou d’assurance sociale.

Parmi les autres indicateurs d’alerte, notons les courriels qui contiennent des polices et des tailles de caractères différentes, des logos contrefaits et une ligne d’objet ou un message général qui inspirent un sentiment d’urgence, de peur ou de désir, ou qui proposent quelque chose de « trop beau pour être vrai ».

Faites preuve de prudence lorsque vous cliquez sur des liens dans un courriel

Voici comment l’hameçonnage fonctionne généralement : un fraudeur vous envoie un courriel, un message texte ou un message vocal qui semble provenir d’une entreprise légitime. Par exemple, le message prétend que votre commande en ligne est retardée ou que votre banque a gelé votre compte, et vous demande de cliquer sur un lien dans un courriel, puis d’entrer vos renseignements personnels pour « débloquer » votre compte ou accéder aux renseignements sur votre commande retardée.

Fournir des renseignements personnels par l’entremise d’un hameçonnage peut mener à un vol d’identité, ce qui peut permettre à un fraudeur d’avoir un accès complet à vos renseignements personnels et financiers.

Ne cliquez pas dans un courriel menaçant de fermer votre compte ou de mettre immédiatement fin à un important service. Si vous recevez un courriel non sollicité d’un de vos fournisseurs de service, mieux vaut appeler ce dernier directement et confirmer la validité de la demande. N’oubliez pas de vérifier le numéro de téléphone ou l’adresse courriel du fournisseur de service sur son site Web officiel. Ne vous fiez pas à un numéro de téléphone ou à une adresse courriel qui vous est envoyé dans un courriel non sollicité.

En réalité, lorsque vous recevez un courriel non sollicité (ou un message texte ou un appel téléphonique) qui vous promet quelque chose en échange de vos renseignements personnels, il s’agit fort probablement d’une escroquerie.

Méfiez-vous des demandes de renseignements personnels ou d’argent

Les courriels frauduleux contiennent souvent de fausses déclarations pour vous inciter à envoyer des fonds à des comptes frauduleux. Si vous recevez un courriel d’un membre de votre famille vous demandant une somme d’argent parce qu’il vit des difficultés à l’étranger et vous disant qu’il a besoin que vous lui envoyiez l’argent par virement électronique ou carte-cadeau, il s’agit également d’un indicateur d’alerte. Il y a de fortes chances que si l’un de vos proches vivait des difficultés, vous en auriez entendu parler par lui ou par une personne en qui vous avez confiance, comme un parent ou votre conjoint. Vérifiez toujours l’information avant d’agir.

Et ce percepteur d’impôt qui menace de vous faire arrêter? Ce n’est probablement pas vrai, puisque l’Agence du revenu du Canada – que ce soit par téléphone, par courriel ou par message texte – n’utilisera jamais de langage menaçant ou intimidant ni ne menacera de vous faire arrêter ou de contacter les autorités. L’essentiel est de ne pas agir sur le coup de l’émotion. Il vaut mieux d’abord déterminer si le courriel est légitime et s’abstenir de toute action avant d’avoir vérifié sa légitimité.

Si vous recevez un chèque inattendu, il est fort probable qu’il soit frauduleux. Il est toujours important de savoir à qui vous avez affaire. N’encaissez pas le chèque avant d’avoir vérifié sa légitimité.

Attention aux divers types de fraudes

Bien que les courriels frauduleux soient une façon pour les fraudeurs de communiquer avec vous dans l’espoir d’obtenir vos renseignements personnels et financiers, il est important de connaître certaines des autres façons courantes de commettre des fraudes.

Qu’il s’agisse d’hameçonnage par SMS (demande de renseignements financiers ou personnels confidentiels par message texte), de mystification (téléchargement d’un logiciel malveillant sur votre ordinateur), d’hameçonnage vocal (demande de renseignements dans le cadre d’une conversation par téléphone), d’hameçonnage par code QR (utilisation de faux codes QR pour voler des renseignements personnels ou de l’argent) ou même de fraude par chèque (moyen visant à vous inciter à transférer ou à envoyer des fonds après avoir reçu un chèque), il importe toujours de faire preuve de vigilance. Dans chacun de ces scénarios, il est essentiel d’user de prudence avant de fournir des renseignements ou de donner suite à une demande.

Parlez avec les membres de votre famille et vos amis

Les personnes âgées et les personnes seules sont souvent les plus visées par les escroqueries.

Aidez à protéger les membres de votre famille en leur parlant des escroqueries les plus courantes, comme les fraudeurs qui utilisent des sites de rencontre légitimes pour cibler des personnes à la recherche d’une relation en vue de leur extorquer de l’argent ou qui font appel à des escroqueries où on simule une situation d’urgence pour convaincre des grands-parents bienveillants d’envoyer des fonds à leur petit-enfant dans un autre pays.

Apprenez-en plus et aidez les autres

Pour savoir comment vous protéger, vous et vos proches, visitez le site du gouvernement du Canada. Vous pouvez également signaler les fraudes et les escroqueries au Centre antifraude du Canada (CAFC) en ligne ou par téléphone, au 1-888-495-8501.

Les fraudeurs ne font pas de discrimination et personne n’est à l’abri de la fraude. Restez au courant des types de fraudes et d’escroqueries en suivant les conseils ci-dessus pour réduire le risque d’être victime de fraude.


Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Conseils pour choisir la bonne carte de crédit TD pour votre entreprise
L’attente est longue? Voici des étapes à suivre afin de vous préparer en vue de l’achat d’une propriété.
Que se passera-t-il si la Banque du Canada baisse son taux directeur la semaine prochaine?

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.