Skip to main content
Taxi main copy
• 3 mai 2021

Les Canadiens sont la cible de fraudeurs qui exploitent de faux taxis afin de profiter de la volonté de leurs victimes d’aider les autres.

Les services de police de plusieurs villes canadiennes mettent en garde la population contre ce type de fraude qui repose sur l’échange de cartes de débit ou de crédit et qui semble enregistrer une hausse pendant la pandémie de COVID-19.

Voici un aperçu de la fraude du faux taxi et quelques conseils pour éviter d’en être victime.

Comme fonctionne généralement la fraude du faux taxi?

Cette fraude comporte souvent deux escrocs où l’un se fait passer pour le chauffeur de taxi, tandis que l’autre joue le rôle du passager qui sollicite l’aide de la victime.

Le faux passager aborde la victime potentielle en prétendant que le chauffeur de taxi n’accepte pas l’argent liquide pour le paiement de la course, invoquant souvent la pandémie de COVID-19 comme justification. Le faux passager demande à la victime si elle peut utiliser sa propre carte de débit ou de crédit pour payer le montant de la course et lui propose de la rembourser en espèces.

La victime insère ensuite sa carte dans un terminal point de vente modifié pour payer le prix de la course, et l’appareil enregistre le numéro d’identification personnel (NIP). Puis, le faux passager verse à la victime le « prix de la course » en argent liquide. Parallèlement, le faux conducteur remplace la carte de débit ou de crédit de la victime contre une fausse, qui est ensuite rendue à la victime.

Une fois la victime partie, les fraudeurs utilisent la carte de débit ou de crédit et le NIP volés pour retirer des fonds du compte de la victime.


Comment vous protéger

  • N’effectuez pas de paiement pour des personnes que vous ne connaissez pas.
  • Surveillez votre carte de paiement en tout temps. Peu importe la situation, si un commerçant demande à récupérer le terminal point de vente pendant une transaction, retirez d’abord votre carte.
  • Quand c’est possible, utilisez les options de paiement sans contact qui vous permettent de seulement effleurer le lecteur avec votre carte. Aucun NIP n’est requis pour ce type de paiement.
  • Assurez-vous d’obtenir un reçu pour tous vos paiements par carte.
  • Envisagez de fixer des limites de retrait quotidiennes. Ainsi, même si vous êtes victime du vol de votre carte de débit et de votre NIP, seul un certain montant peut être retiré de votre compte chaque jour.
  • Les clients de la TD peuvent également utiliser Dépense TD, un service accessible au moyen de l’appli TD, qui fournit des avis de dépenses en temps réel et facilite la détection d’opérations douteuses ou inconnues.

La plupart des institutions financières canadiennes offrent une protection contre certains types de fraude si le client a rempli ses responsabilités en matière de sécurité, en adoptant des mesures proactives comme protéger son NIP, ne pas conserver ses mots de passe sur ses appareils personnels, ou ne pas laisser d’autres personnes utiliser ses cartes de crédit ou de débit.

Que devez-vous faire si vous pensez avoir été victime de la fraude du faux taxi?

  • Signalez la fraude ‒ Si vous croyez avoir été victime de la fraude du faux taxi ou de tout autre type de fraude financière, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) vous recommande de communiquer immédiatement avec votre institution financière, de signaler l’incident à votre police locale et de déposer un rapport auprès du Centre antifraude du Canada.
  • Apprenez-en plus et aidez les autres – Le Bureau de la concurrence du gouvernement du Canada a mis au point Le petit livre noir de la fraude que vous pouvez télécharger gratuitement. Il vous renseignera sur quelques-unes des escroqueries les plus courantes employées à l’échelle du Canada.
  • Parlez-en – Même si vous avez honte, vous êtes loin d’être la première victime de ce genre de fraude. Votre témoignage peut aider d’autres personnes à éviter de se retrouver victimes de fraude.
Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Comment se protéger de la fraude liée à la COVID-19
Un sondage de la TD révèle que les Canadiens se sentent de plus en plus vulnérables à la fraude financière
Fraude liée aux achats en ligne et COVID-19 : éléments à surveiller et comment l’éviter