Skip to main content
Chosen family header
• 27 juin 2022

Pour Lysa Lapointe, sa femme et leurs deux filles, quelles que soient les circonstances, la Fierté est toujours source de célébration.

Après le début de la pandémie de COVID-19, début 2020, Lysa Lapointe et sa famille ont dû changer leurs plans habituels pour célébrer la Fierté quand elles ont déménagé de Toronto à Ottawa pour être plus près de leurs proches.

« Défilé ou pas, nous célébrons la Fierté coûte que coûte », explique Lysa Lapointe, directrice, Canal d’aide-conseil en RH et Efficacité des enquêtes à la TD.

« La première année de pandémie, on a porté des collants arc-en-ciel assortis, on a fait des petits gâteaux de la Fierté et on a inventé une chanson qui consistait à répéter « Bonne Fierté! » encore et encore. L’année dernière, on a décoré notre cour avec des drapeaux arc-en-ciel et on a célébré en famille à Ottawa. »

Lysa Lapointe, qui a fait son coming out au début de la vingtaine, a rencontré son épouse alors qu’elles étudiaient toutes deux à l’Université Trent de Peterborough, en Ontario. Dix ans de mariage et deux filles (3 et 6 ans) plus tard, Lysa Lapointe est heureuse de ne pas avoir à cacher le moindre aspect de sa vie de famille à ses collègues de la TD.

Mais elle reconnaît aussi que ce n’est pas le cas de bien des membres de la communauté 2SLGBTQ+, qui se heurtent à des difficultés lors de leur coming out.

« Je trouve qu’il est capital que les entreprises affichent ouvertement leur solidarité, car sans signal clair, les gens ne sauront pas forcément si c’est un milieu sûr, affirme-t-elle. Et quand on fait partie d’une communauté marginalisée, ce type de signal est extrêmement puissant. »

Depuis 15 ans à la TD, Lysa Lapointe a vu et appuyé l’évolution constante du soutien témoigné par la Banque envers le Mois de la Fierté et les collègues 2SLGBTQ+. Elle a commencé sa carrière dans la succursale d’une petite ville avant de déménager à Toronto pour y diriger la succursale à l’intersection des rues Church et Wellesley, en plein cœur du quartier 2SLGBTQ+ de Toronto.

« Pour la clientèle, les finances sont l’un des sujets de conversation les plus délicats, explique-t-elle. Quand je travaillais à la succursale du Village, je voyais des clients qui venaient de toute la région du Grand Toronto juste parce qu’ils savaient qu’ils pouvaient être eux-mêmes à cet endroit. »

Toujours fiers. Toujours de l’avant.

L’accompagnement des collègues 2SLGBTQ+ est au cœur de l’engagement Toujours fiers de la TD, par lequel elle contribue aussi à instaurer une définition plus inclusive de la famille.

En 1994, la TD a été la première banque au Canada à offrir des avantages sociaux aux conjoints de même sexe. En 2008, elle est devenue la première banque canadienne à couvrir le coût des opérations chirurgicales d’affirmation du genre pour les employés et leur famille, et en 2009, elle s’est mise à couvrir ces coûts aux États-Unis.

En tant que père d’une enfant qui fait partie de la communauté transgenre, Jeff Goldstein sait à quel point le soutien de la famille change la donne. Lui et sa femme ont trois adolescents et, en 2020, leur aînée leur a annoncé qu’elle était transgenre.

Après des années de dépression et d’anxiété, elle est entrée en contact avec un thérapeute qui l’a aidée à faire son coming out. Maintenant âgée de 19 ans, Madison étudie à l’université et compte assister cette année à la Fierté pour la première fois, avec ses amis.

« À part les terribles années où elle se cherchait, le coming out a été une expérience très positive pour elle, raconte Jeff Goldstein, VPA, Groupe des produits de TD Assurance et responsable technique à la TD. Je ne parle pas seulement de la réaction de sa famille proche : chaque interaction a été – heureusement – incroyablement positive. »

Jeff Goldstein se dit chanceux que sa fille soit soutenue par le reste de sa famille, ses amis et ses voisins. Et même s’il la soutient à 100 %, il a dû se renseigner énormément sur les questions 2SLGBTQ+ ces deux dernières années.

Créer des espaces sûrs pour les jeunes de diverses identités de genre

Aux parents qui ont du mal à accepter l’orientation sexuelle ou l’identité de genre de leur enfant, Jeff Goldstein précise qu’il est crucial pour les enfants que leur foyer soit un lieu sûr et sans jugement.

« Quelles que soient leurs caractéristiques, on doit aimer nos enfants de manière inconditionnelle. Pour eux, c’est une démarche d’authenticité, et il n’y a que comme ça qu’ils peuvent être véritablement eux-mêmes. Ce que je conseillerais aux parents, c’est d’en être conscients, et d’aimer et de soutenir leurs enfants, parce que ce n’est pas facile pour eux. Heureusement, notre société est de plus en plus ouverte, et j’espère qu’un jour, le coming out sera plus facile. »

Même des années avant la transition de sa fille, si Jeff Goldstein a choisi la TD, c’est avant tout pour sa culture d’inclusion.

« Je suis très fier de dire que je travaille à la TD, et c’est l’une des principales raisons », explique-t-il.

« Nous encourageons clairement les gens à être complètement eux-mêmes. Les petites choses, comme l’inclusion des pronoms dans la signature de courriel, ça peut vraiment changer la donne. »

Lysa Lapointe fait le parallèle entre la manière dont elle et son épouse élèvent leurs enfants et le soutien dont la TD fait preuve envers les collègues 2SLGBTQ+ : en célébrant les différences et l’unicité de chacun, et en osant avoir des échanges fructueux sur leurs éventuelles difficultés.

« La TD a augmenté les avantages associés aux traitements de fertilité, entre autres la gestation pour autrui. Pour moi, si son soutien a autant de poids, c’est parce qu’elle célèbre la diversité tout en reconnaissant qu’il y a aussi des inconvénients à faire partie d’une communauté marginalisée. Et elle s’emploie d’ailleurs à remédier à certains de ces inconvénients. »

Vous voulez en savoir plus sur Collectivité?
Aider les gens dans le besoin : TD vous dit merci, Nikayla
Briser les barrières pour les filles dans le sport : TD vous dit merci, June et Brian
Bâtir un bel avenir pour les Autochtones : TD vous dit merci, Christopher

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.