Skip to main content
BOC
• 23 mai 2024

Le 5 juin, la Banque du Canada (BdC) fera une annonce sur les taux, et de nombreux Canadiens espèrent qu’elle réduira son taux de financement. En effet, la banque centrale influence le montant des frais appliqués par les institutions financières sur des produits tels que les prêts hypothécaires, entre autres.

Toutefois, James Orlando, économiste à la TD, ne pense pas qu’une baisse des taux aura lieu prochainement.

Selon lui, il est probable que la BdC maintienne son taux de financement à un jour à 5 %. Ce taux est inchangé depuis juillet 2023. James Orlando prévoit que la banque centrale annoncera le maintien de ses taux parce qu’elle attend probablement un ralentissement plus marqué de l’inflation. La BdC préfère que l’inflation se situe autour de 2 %, alors qu’elle est actuellement de 2,7 %.

Même si la banque centrale ne réduit pas son taux de financement en juin, James Orlando affirme que l’annonce pourrait donner une idée de ses intentions.

« Même si nous prévoyons le maintien du taux actuel, nous pensons que la BdC annoncera également une baisse prochaine », explique James Orlando, ajoutant que, selon les Services économiques TD, la prochaine fois que la BdC fera une annonce sur les taux – c’est-à-dire en juillet –, il y aura une baisse au programme.

« Nous restons à l’écoute des signaux soutenant l’idée que la BdC baissera peut-être ses taux en juillet », précise-t-il.

Quelles sont les conséquences potentielles du maintien des taux pour les Canadiens?

D’après James Orlando, le maintien du taux de financement à un jour de la banque centrale n’aura que peu d’effet dans l’immédiat sur le quotidien des Canadiens.

À titre de rappel, le taux de la BdC sert de référence pour les taux d’intérêt que les institutions financières appliquent à leurs clients sur des produits tels que les prêts hypothécaires, entre autres. Par conséquent, si le taux de financement demeure inchangé, les personnes ayant un prêt hypothécaire à taux variable (c’est-à-dire un prêt qui fluctue en fonction des hausses et des baisses des taux) n’obtiendront pas de répit financier immédiat.

Toutefois, James Orlando précise que si la BdC laisse présager qu’une baisse des taux est à venir, le marché obligataire réagirait en conséquence, ce qui pourrait avoir une incidence sur les taux hypothécaires fixes. Cela pourrait être avantageux pour les personnes souhaitant obtenir un prêt hypothécaire à taux fixe.

« Les taux obligataires diminueraient et les taux hypothécaires fixes pourraient commencer à baisser, avant même que la BdC ne commence à baisser ses taux, ajoute James Orlando. Par conséquent, si une telle annonce a lieu, les Canadiens à la recherche de produits hypothécaires à long terme pourraient obtenir un répit. »

Que pourrait-il se passer si les taux baissent en juillet?

Comme l’explique James Orlando, si la BdC annonce une baisse des taux en juillet, une plus grande partie de l’argent des propriétaires qui ont un prêt hypothécaire à taux variable sera affectée au remboursement du capital plutôt qu’au paiement des intérêts. Autrement dit, ils pourraient rembourser leur prêt plus rapidement qu’avec un taux plus élevé.

Pour les propriétaires ayant un prêt hypothécaire à taux fixe, une baisse des taux pourrait être utile, sans toutefois atténuer tous les problèmes d’abordabilité.

Selon Natasha Struminikovski, vice-présidente associée et propriétaire de groupe de produits, Parcours du propriétaire à la TD, même si l’on s’attend à une baisse des taux d’intérêt, les personnes qui ont un prêt hypothécaire à taux fixe dont le renouvellement est imminent risquent de renouveler leur prêt à un taux plus élevé, surtout si elles ont obtenu un prêt hypothécaire au plus fort de la pandémie, alors que les taux d’intérêt étaient à des niveaux historiquement bas.

« En 2024, la situation est différente de celle qu’on a connue il y a quelques années, déclare Natasha Struminikovski. Si une personne a un prêt hypothécaire qui arrive à échéance, c’est le moment pour elle de faire le point sur sa situation financière et de comprendre les options qui s’offrent à elle en matière de prêt hypothécaire. Elle pourra ainsi mieux comprendre quelle sera, pour elle, l’incidence du maintien ou de la réduction des taux. »

Natasha Struminikovski recommande aux clients de la TD dont le prêt hypothécaire doit être renouvelé de communiquer avec un spécialiste hypothécaire TD le plus tôt possible afin de comprendre les options de renouvellement qui s’offrent à eux et les répercussions possibles d’un changement de taux.

Les personnes qui souhaitent acheter une propriété et qui cherchent à comprendre l’incidence d’un changement de taux sur leurs options hypothécaires peuvent elles aussi communiquer avec un spécialiste hypothécaire TD. Tout le monde peut utiliser les outils et calculateurs hypothécaires TD, qui sont accessibles ici.

Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Conseils pour choisir la bonne carte de crédit TD pour votre entreprise
L’attente est longue? Voici des étapes à suivre afin de vous préparer en vue de l’achat d’une propriété.
Vous souhaitez louer ou acheter en 2024? Voici quelques éléments à savoir.

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.