Skip to main content
La personne place des aliments non périssables dans une boîte
• 18 oct. 2022

Au matin du 24 septembre, la tempête post-tropicale Fiona a touché terre en Nouvelle-Écosse. Elle a ensuite balayé les provinces les plus à l’est du pays, frappant aussi le Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador, et l’est du Québec.

Une fois que le ciel s’est éclairci et que les rafales se sont calmées, les habitants ont commencé à évaluer les dégâts de cette tempête historique. Bilan : le déluge a endommagé des maisons, détruit des commerces et ruiné des biens d’une valeur inestimable. Malgré tout, en vrais résidents de la côte Est, les gens n’ont pas hésité à s’entraider.


L’union fait la force

Avec 51 succursales en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, sur l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve, la TD est bien implantée dans les provinces de l’Atlantique. Comme le courant a été rétabli dans bon nombre de ces succursales, elles sont rapidement devenues des refuges pour les personnes (clientes ou non) qui souhaitaient se réchauffer et recharger leurs appareils.

Dans les régions les plus durement touchées – Truro, New Glasgow et Sydney en Nouvelle-Écosse, et Charlottetown et Summerside sur l’Île-du-Prince-Édouard –, les succursales ont reçu du matériel de nettoyage (bâches, sacs poubelle, chiffons, essuie-tout, gants de travail, etc.), qu’elles ont distribué aux résidents.

Alexandra Keough, directrice de succursale à Sydney, se souvient d’avoir été bouleversée quand elle a vu les palettes de matériel arriver. Avec son équipe, elle a décidé de préparer des trousses de secours à emporter pour acheminer le matériel aux gens le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Une fois les trousses prêtes en succursale, le YMCA s’est aussi proposé d’en prendre et d’aller les distribuer aux personnes qui en auraient besoin pour nettoyer leur terrain.

Une semaine plus tard, la TD a fait parvenir du pain, des fruits et des denrées non périssables à la succursale de Sydney. L’équipe d’Alexandra Keough a tout disposé sur une grande table dans l’entrée pour que les gens se servent.

« On pouvait voir les larmes dans les yeux des gens qui se procuraient des aliments chez nous, parce qu’il ne leur restait plus rien après la tempête », raconte Alexandra Keough.

« Même une semaine ou une dizaine de jours après les intempéries, les gens venaient nous voir en demandant s’ils pouvaient se servir, si c’était gratuit. Ils nous racontaient qu’ils avaient tout perdu et que ces quelques aliments allaient les aider à joindre les deux bouts cette semaine. »

La succursale de Sydney a pu ouvrir ses portes l’après-midi du lundi 26 septembre, soit seulement deux jours après le passage de Fiona. La première semaine, c’était relativement tranquille, mais la deuxième, Alexandra Keough raconte qu’elle n’a jamais vu autant de monde. Beaucoup de clients venaient retirer de l’argent comme la plupart des commerces ne pouvaient pas prendre de paiements par carte et que les guichets automatiques de la ville étaient hors service.

Cliquez pour agrandir

La Banque a aussi activé le programme Assistance TD dans les provinces de l’Atlantique. Ce programme propose aux clients diverses solutions financières en cas de catastrophe : reports de versements hypothécaires, accès à des produits de crédit, et mesures d’allégement des frais, par exemple les frais pour insuffisance de fonds, les frais des guichets automatiques d’autres institutions financières, les frais de dépassement du plafond des cartes de crédit ou les frais pour arrêt de paiement (chèques ou prélèvements automatiques).

Aide sur le terrain

Avant la tempête, dans une bonne partie de la région, les clients de TD Assurance avaient accès à de l’aide sur le terrain. En effet, les équipes des experts en sinistres, Catastrophes de TD Assurance se sont rendues à Halifax avant que l’ouragan ne touche terre et ont pu commencer à étudier les réclamations dès le dimanche suivant son passage dans certains secteurs.

À Sydney, les clients de TD Assurance qui voulaient parler de leur réclamation en personne étaient accueillis par les membres de l’Unité mobile de dépannage de TD Assurance, déployée pendant 10 jours dans le stationnement de la succursale pour répondre aux questions des gens et les aider. L’Unité s’est par la suite rendue à Dartmouth, à la succursale de Gale Terrace.

« Notre priorité absolue, c’est d’être là pour nos clients quand ils en ont le plus besoin, explique Craig Richardson, vice-président des Services d’indemnisation à TD Assurance. Dans ce cas-ci, nos équipes étaient prêtes dès le premier jour pour aider nos clients sur le terrain, par téléphone et par voie numérique, en ces circonstances vraiment dévastatrices. »

Partout dans les provinces de l’Atlantique, les clients de TD Assurance touchés peuvent commencer ou continuer à gérer leurs réclamations en ligne ou sur l’appli MonAssurance de la TD.

Dans la foulée de l’ouragan Fiona, la TD a fait un don de 200 000 $ à la Croix-Rouge canadienne pour contribuer à ses opérations d’aide humanitaire, et un don de 50 000 $ à des organismes locaux axés sur la sécurité alimentaire dans les secteurs les plus touchés des Maritimes.

La Banque a aussi mis en place un système permettant aux clients de faire facilement un don à la Croix-Rouge en succursale (partout au pays), par BanqueNet et par BanqueTel, jusqu’au lundi 17 octobre.

À Sydney, Alexandra Keough a été impressionnée par les membres de son équipe, dont une bonne partie ont manqué d’électricité chez eux pendant au moins une semaine.

« Quand je leur ai dit que le courant était rétabli et qu’on allait rouvrir le lundi, ils ont immédiatement proposé leur aide. Beaucoup d’entre eux ne pouvaient pas prendre de douche chaude ni manger un repas chaud, mais malgré tout, ils sont venus au travail avec une résilience et un optimisme sans borne en sachant que nos clients avaient vraiment besoin de nous. »

Vous voulez en savoir plus sur Collectivité?
L’artiste noir qui a transformé une demeure historique de Toronto et le lien avec la TD
19 façons de souligner le Mois de l’histoire des Noirs au Canada
Projet de conservation Terres boréales pour le climat

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.