Skip to main content
Femme travaillant dans une cuisine de boulangerie.
• 26 sept. 2023

Où allez-vous pour savourer des pâtisseries hongkongaises?

Pour de nombreux habitants de la région du Grand Vancouver, la réponse est simple : chez Kam Do Bakery.

Cette pâtisserie ouverte depuis près de 30 ans vend environ 1 200 pâtisseries par jour – notamment les fameux gâteaux de femme, aux œufs de 100 ans et à la pâte de haricots rouges – dans ses deux établissements de Richmond, en Colombie-Britannique.

Mais ce n’est pas arrivé du jour au lendemain. Les propriétaires, Sunny Ho et sa femme, ont fait prospérer leur entreprise au fil des années et ont travaillé en étroite collaboration avec la TD et les gestionnaires de la TD à assurer la bonne marche de leurs activités.

La fête de la mi-automne approche et l’équipe de la Kam Do Bakery se prépare pour l’une des périodes les plus occupées de l’année.

La fête de la mi-automne, ou fête de la lune, est une célébration des récoltes qui vient de Chine, et qui est célébrée dans les pays de l’Asie de l’Est et du Sud-Est. Elle a lieu le 15e jour du huitième mois lunaire, qui correspond cette année au vendredi 29 septembre.

Les gâteaux de lune – des pâtisseries rondes contenant une délicieuse garniture sucrée – sont l’une des nourritures emblématiques associées à cette fête très appréciée. Et chez Kam Do, on prend ces gâteaux très au sérieux : les pâtissiers commencent à les préparer près d’un an à l’avance.

« Nous commençons à fabriquer le sirop pour la pâte externe un an à l’avance. Cela permet qu’il soit plus épais et plus facilement absorbé », explique monsieur Ho.

« Outre le sirop, nous fabriquons nos gâteaux de lune une semaine avant la fête de la mi-automne. Comparativement à certains gâteaux de lune importés qu’on peut trouver et qui sont produits des mois avant la fête de la mi-automne, les nôtres sont moins mous, mais cela signifie qu’ils sont plus frais », poursuit monsieur Ho.

Kam Do vend également ses fameuses pâtisseries aux œufs de cent ans, des pâtisseries à la pâte de haricots rouges et plus encore dans ses boîtes-cadeaux de la fête de la mi-automne.

« Cette année est une bonne année pour les mariages dans la culture chinoise, alors nous sommes également occupés à fabriquer des pâtisseries traditionnelles de mariage et des pièces-montées », ajoute monsieur Ho.

Même si Kam Do est célèbre dans toute la région, monsieur et madame Ho déclarent que leurs clients les plus fidèles sont leurs voisins – y compris ceux qui ont des entreprises aux alentours. Ils peuvent compter sur le soutien de leur collectivité, qui contribue à alimenter leur passion pour la création et la vente de délicieuses gâteries artisanales sucrées, même s’ils ont atteint l’âge de la retraite.

Monsieur Ho a travaillé dans un café hongkongais pendant 20 ans avant d’immigrer à Vancouver dans les années 1990. Mais ce propriétaire de plusieurs entreprises a rapidement eu envie de savourer les délices de son pays d’origine, et il n’était pas le seul. Ses voisins, nouveaux arrivants comme lui, avaient eux aussi envie de retrouver les saveurs avec lesquelles ils avaient grandi.

C’est ainsi qu’il a ouvert Kam Do Bakery avec sa femme à Richmond, pour offrir de la nourriture traditionnelle hongkongaise, comme les gâteaux de femme (une pâtisserie légère, feuilletée et sucrée, au melon confit), les pâtisseries aux œufs de cent ans et le thé au lait. Ils ont maintenant deux établissements qui servent un assortiment de gâteries – traditionnelles et modernes, comme des gâteaux d’anniversaire, des gâteaux de crêpes et des gâteaux roulés.

Après près de 30 ans, madame Ho est devenue le visage de la pâtisserie. Elle a personnellement formé la plupart des chefs pâtissiers de Kam Do et la majorité des clients associent Kam Do à son savoir-faire et à son sens de l’hospitalité.

En agrandissant leur pâtisserie et en innovant avec de nouveaux produits et méthodes de production, monsieur et madame Ho en ont appris beaucoup sur l’équilibre.

Ils ont tissé des liens étroits avec leurs gestionnaires locaux de la TD, en particulier depuis que monsieur Ho est également propriétaire d’une bijouterie et d’une agence immobilière.

« Je suis ravi des conseils spécialisés de la TD, non seulement pour nos activités commerciales courantes, mais aussi en matière de gestion de patrimoine et de planification successorale et testamentaire », affirme monsieur Ho.

Pour lui et pour sa femme, tout a commencé par le désir de recréer des saveurs pour les collectivités qu’ils servent.

« Il nous importait de trouver une banque digne de confiance pour nous aider à gérer notre capital, de façon à ce que nous puissions nous concentrer sur la création de pâtisseries d’excellente qualité pour nos clients. »

Vous voulez en savoir plus sur Collectivité?
16 événements prévus pour le Mois de l’histoire des Noirs au Canada
Selon un nouveau rapport de Gestion de patrimoine TD, les femmes sont le moteur de croissance de la philanthropie au Canada
Le James Barker Band porté par son public

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.