Skip to main content
Five tips for setting your small business up for success
• 16 févr. 2024

Si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise, vous voulez fort probablement que vos affaires soient toujours plus fructueuses d’une année à l’autre. Évidemment, une évaluation régulière de votre plan d’affaires, de vos objectifs de croissance et de votre offre actuelle de produits et de services est essentielle pour assurer la viabilité de votre entreprise, surtout vu l’évolution rapide du contexte économique.

Quand on est propriétaire d’une petite entreprise, que devrait-on donc garder à l’esprit quand on fait le point sur la dernière année et qu’on cherche à engager son entreprise sur la voie du succès?

Selon Peter Owusu, directeur régional, Développement des affaires de la communauté noire à la TD, il y a cinq choses à retenir.

Mettre de l’ordre dans ses finances

Quel que soit le type d’entreprise (studio de photographie, magasin de détail, etc.), il faut se doter d’un système structuré pour suivre ses finances. Pour 2023, il est bon de connaître le montant des profits dégagés, celui de certaines dépenses encourues (frais généraux, salaires, assurance pour petites entreprises, etc.) et les paiements liés au remboursement d’un prêt ou d’une ligne de crédit.

D’après M. Owusu, évaluer la santé financière de son entreprise est l’une des meilleures façons de commencer.

« Le premier conseil que je donnerais à un ou une propriétaire de petite entreprise est de mettre de l’ordre dans ses finances, de s’assurer que le registre et la comptabilité sont à jour et prêts pour l’année à venir. »

Célébrer ses réussites récentes et se fixer des objectifs

« Les propriétaires de petite entreprise sont occupés et souvent, ils ne prennent pas le temps de célébrer leurs réussites ou les grandes étapes qu’ils ont franchies », note M. Owusu.

Pourtant, repenser à la dernière année et aux réalisations dont on est fier est bénéfique non seulement pour soi, en tant que propriétaire d’entreprise, mais aussi pour les membres du personnel, qui se sentiront reconnus pour leur travail. M. Owusu explique qu’il s’agit d’un élément important de la rétention des talents, car en amenant les employés à se sentir valorisés, on ralentit l’attrition.

Une fois que vous avez reconnu vos réussites et, espérons-le, les avez célébrées avec vos employés, il est temps de vous fixer des objectifs. Songez à ce que vous souhaitez accomplir, aux indicateurs à utiliser pour évaluer vos réussites ainsi qu’aux façons d’améliorer un projet fructueux (événement, campagne, etc.). Vous pouvez aussi utiliser les renseignements recueillis l’année précédente pour planifier votre année en conséquence.

« Maintenant que l’année est terminée, vous pouvez voir quels mois étaient occupés, lesquels étaient tranquilles et à combien s’est chiffrée la vente de produits ou de services chaque mois, indique M. Owusu. À partir de tous ces renseignements, établissez un plan pour faire mieux que l’année précédente. »

Ce processus de planification et d’établissement d’objectifs peut aider les propriétaires d’entreprise à créer une feuille de route pour l’année à venir et à mobiliser les parties prenantes concernées. Ce qui nous amène au prochain conseil…

Évaluer ses objectifs de croissance

En tant que propriétaire de petite entreprise, si vous réfléchissez aux objectifs que vous aviez fixés pour l’année précédente et aux aspects à améliorer pour l’année à venir, vous pouvez prendre des décisions stratégiques plus éclairées.

Il est possible que vous ayez besoin d’embaucher, de faire une demande de prêt, d’attirer de nouveaux clients ou de déléguer certaines tâches, mais que vous n’ayez plus assez de marge de manœuvre à mesure que votre entreprise prend de l’expansion. Après l’accalmie du temps des fêtes, l’embauche repart à la hausse de la mi-janvier jusqu’au printemps. Il faut donc être prêt à attirer des recrues potentielles, comme l’explique M. Owusu.

En ayant une bonne idée des besoins de votre entreprise pour l’année à venir, vous pourrez demander conseil à des personnes compétentes, comme votre prêteur (p. ex. votre banque), votre comptable, votre commis-comptable ou votre avocat. D’après M. Owusu, il est important d’avoir une conversation avec chacune de ces personnes pour qu’elles puissent soutenir au mieux les besoins de votre entreprise tout au long de l’exercice financier.

« Lorsque vous discutez avec une personne de votre banque, informez-la de vos plans pour l’année à venir. Ne parlez pas forcément d’un projet précis, mais plutôt de votre vision générale et de vos objectifs. »

« Vous pourrez alors déterminer ensemble des solutions pour atteindre vos buts. Votre banque offre peut-être un produit qui vous était inconnu ou a peut-être apporté un changement à l’un de vos produits, dont vous pourriez profiter. »

Il est aussi important de connaître la santé générale de l’économie ainsi que les répercussions que certains facteurs, comme une récession, pourraient avoir sur votre entreprise. Demandez conseil à votre directeur de comptes si vous en avez un, pour vous aider à surmonter d’éventuelles difficultés.

« Personne n’a de boule de cristal pour lire l’avenir. Faites votre possible pour être prêt à vous ajuster et à vous adapter à l’évolution du contexte économique et de votre situation financière », ajoute M. Owusu.

Déterminer ce qu’il faut actualiser

Comme la majorité des Canadiens, vous ressentez les effets de l’inflation et de la hausse du coût de la vie. Il est donc essentiel de revoir vos tarifs et de déterminer s’il faut les augmenter pour mieux les aligner sur les frais généraux de votre entreprise. Vous pourriez également devoir réviser vos produits ou vos services et déterminer les plus pertinents pour vos clients et ceux à modifier ou à éliminer.

Pour engager votre entreprise sur la voie du succès, vous devriez aussi revoir votre site Web, votre énoncé de mission, votre présence sur les plateformes de médias sociaux et même vos comptes de réseaux sociaux personnels, comme LinkedIn. Votre contenu est-il uniforme d’une plateforme à l’autre? Devez-vous actualiser certains renseignements, comme les heures d’ouverture ou la biographie des membres de l’équipe? Prenez le temps de passer au peigne fin tout votre contenu public pour donner la meilleure impression possible à vos clients.

Prévoir du temps pour les congés

Quand on est propriétaire d’entreprise, on pourrait penser qu’on ne peut pas prendre de congé, puisqu’on est toujours occupé et qu’on doit constamment jongler avec de nombreuses responsabilités. Après tout, l’entreprise pourrait pâtir de cette absence. Or, travailler sans arrêt mène à l’épuisement professionnel, ce qui peut avoir des répercussions sur l’humeur, la santé mentale et la prise de décision. Il est donc primordial de prévoir des vacances, explique M. Owusu.

« L’épuisement professionnel peut nuire aux propriétaires d’entreprise et à leur capacité à diriger leur entreprise. »

« Le simple fait de prévoir des vacances peut réduire le niveau de stress, car ça vous donne une raison de vous réjouir. Donc, dans la mesure du possible, prévoyez des congés pour préserver votre santé mentale. »


Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Conseils pour choisir la bonne carte de crédit TD pour votre entreprise
Vous souhaitez louer ou acheter en 2024? Voici quelques éléments à savoir.
Prêts hypothécaires 101 – Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les prêts hypothécaires (ou presque)

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.