Skip to main content
Header 1
• 24 nov. 2021

Si vous êtes comme beaucoup de Canadiens, il est fort probable que vous ayez fait attention à vos dépenses pendant la pandémie à cause de sa forte incidence son votre vie quotidienne ou vos finances.

Toutefois, alors que les restrictions s’assouplissent dans certaines régions, de nombreux Canadiens commencent à s’aventurer dans les boutiques et à recourir à des services qu’ils ont peut-être évités pendant une grande partie des deux dernières années.

En fait, selon un récent sondage d’Ipsos, un tiers (32 %) des Canadiens interrogés disent qu’ils prévoient dépenser plus qu’ils ne le feraient normalement pour renouer avec l’économie dans des secteurs comme le voyage, la restauration et les divertissements.

Pour certains, cette hausse de leurs dépenses représente ce que l’on appelle des « dépenses compensatoires », soit une façon de compenser l’austérité financière imposée par la pandémie.

« Parfois, après avoir vécu une expérience difficile ou traversé une période effrayante, les gens dépensent de l’argent plus librement qu’ils ne le feraient habituellement, simplement parce qu’ils veulent s’amuser et oublier les moments pénibles qu’ils viennent de vivre », déclare Jennifer Bishop, chef, Santé et éducation financières à la TD.

« C’est un peu comme s’ils se vengeaient de ces temps difficiles. Le problème est que si l’on ne fait pas attention, les dépenses compensatoires pourraient mener à de mauvaises habitudes financières à long terme. »

Néanmoins, avec un peu de planification, il est possible de contrôler ce type de dépenses afin de rester concentré sur ses objectifs financiers.

Pourquoi les dépenses compensatoires pourraient-elles être un problème?

Les Canadiens pourraient dépenser plus durant la reprise économique. Vous reprendrez peut-être votre routine d’avant la pandémie, ce qui pourrait entraîner une hausse de vos frais en matière de transport, de tenues de travail, de repas et d’autres articles dont vous n’aviez peut-être pas besoin puisque vous passiez tant de temps à la maison. Si vous avez reporté un événement majeur comme un mariage ou une réunion de famille en raison de la pandémie, vous serez probablement amené à dépenser le budget que vous aviez prévu pour cet événement, étant donné que le grand jour arrive enfin.

En revanche, si, après la réouverture des commerces dans votre ville ou province, vous utilisez votre carte de crédit beaucoup plus souvent afin de compenser les perturbations et les difficultés engendrées par la pandémie, vous risquez d’épuiser vos économies ou de vous endetter plus que vous ne pouvez vous le permettre.

Si vous achetez des choses au hasard juste pour le plaisir de magasiner en personne, ou si vos dépenses sont motivées par la crainte de rater « les bonnes choses de la vie » après la pandémie, vous ne prendrez peut-être pas les meilleures décisions financières.

Conseils pour aider à éviter les dépenses excessives

Une fois conscient des dangers que représentent les dépenses compensatoires, on peut prendre des mesures pour aider à les éviter. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à limiter vos dépenses compensatoires et à garder le contrôle de vos finances.

Établissez un budget et respectez-le – Déterminez à l’avance le montant que vous voulez dépenser pour la nourriture, les vêtements et les loisirs, par exemple, afin de ne pas faire d’achats impulsifs.

Revoyez vos habitudes de dépenses d’avant la pandémie – Si vous avez consigné vos dépenses avant 2020, au moyen de reçus ou de données d’une application de budgétisation, par exemple, vous pouvez les utiliser pour évaluer vos habitudes de dépenses actuelles. Faites une comparaison entre vos dépenses de ce mois-ci et celles du même mois avant la pandémie de COVID-19. Si vous achetez beaucoup plus maintenant sans raison valable, cela pourrait indiquer qu’il vous faut établir un plan pour réduire vos dépenses.

Accordez-vous une période de réflexion avant de faire de gros achats – Engagez-vous à attendre une semaine avant de prendre une décision au sujet d’une dépense importante afin d’avoir le temps de déterminer si cet achat représente la meilleure utilisation de votre argent.

Créez une liste de souhaits – Collez des images de produits sur un tableau d’idées ou sauvegardez-les dans un dossier de votre téléphone pour créer une liste des choses que vous voulez vous offrir. L’utilisation d’une liste de souhaits peut vous aider à envisager vos achats avec soin plutôt que d’acheter sur un coup de tête.

Établissez une limite pour faire une « folle » dépense – Tentez d’être raisonnable quant à ce type de dépense. Par exemple, dépenser 15 $ pour vous offrir une crème glacée est raisonnable, contrairement à dépenser 400 $ pour des billets de concert.

Choisissez un objectif d’épargne à long terme – Avoir un objectif en tête peut vous aider à résister à la tentation de dépenser.

Nous espérons que ces conseils vous ont été utiles. Ce contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, financiers ou de placement ni à indiquer qu’un produit ou service particulier de la TD est disponible ou adapté à vos besoins. Pour obtenir des conseils précis sur votre situation particulière, consultez un professionnel qualifié.

Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Confiance des investisseurs autonomes en octobre : Un fossé générationnel
Trois conseils pour respecter votre budget des fêtes
Saines habitudes financières : êtes-vous un bon exemple pour vos enfants? Beaucoup se posent la question

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.