Skip to main content
Microsoft Teams image
• 10 déc. 2021

À l’approche du temps des fêtes, et surtout après une année aussi extraordinaire, de nombreux Canadiens souhaitent faire des dons de bienfaisance pour aider les personnes dans le besoin.

Selon une étude de CanadaDon, un portail en ligne par l’entremise duquel les Canadiens peuvent faire des dons à presque tous les organismes de bienfaisance enregistrés au Canada, environ 30 % de tous les dons sont faits en décembre. De plus, leur valeur augmente en moyenne de près de 80 % en décembre.

Si vous faites partie des personnes qui envisagent de faire un don pendant les fêtes, vous vous demandez peut-être comment optimiser celui-ci cette année et quoi faire pour vous aider à le faire en toute sécurité.

Voici des conseils pour vous aider à ce chapitre.

Assurez-vous de comprendre le travail de l’organisme de bienfaisance

La mission de l’organisme de bienfaisance auquel vous faites un don correspond-elle à vos valeurs et à vos convictions? Le fonctionnement diffère d’un organisme à l’autre, et certains peuvent être engagés dans des activités qui vous mettent mal à l’aise. Il importe de prendre le temps de vous renseigner sur le travail accompli par l’organisme en question, son mode de fonctionnement et la façon dont votre don sera utilisé. Certains organismes fournissent directement des services, tandis que d’autres financent d’autres organismes.

Assurez-vous que l’organisme de bienfaisance est légitime

Vous devez également vous assurer que l’organisme de bienfaisance auquel vous souhaitez faire un don est légitime. L’Agence du revenu du Canada
(ARC) tient une liste des organismes de bienfaisance qui sont bien enregistrés ou dont le statut a été révoqué, annulé ou suspendu. Elle peut également vous fournir une copie des documents constitutifs d’un organisme de bienfaisance enregistré, y compris l’énoncé de son but, ainsi que les noms des administrateurs et des fiduciaires de l’organisme, et les renseignements publics tirés de la déclaration de renseignements annuelle et des états financiers de l’organisme.

Assurez-vous de poser des questions

Un organisme de bienfaisance doit pouvoir répondre à toutes vos questions sur l’utilisation de votre don et sur la manière dont votre contribution vient en aide aux personnes dans le besoin. Si un organisme refuse de vous fournir des renseignements, donne des réponses vagues ou tente d’esquiver vos questions, méfiez-vous et gardez votre argent pour un autre organisme.

Renseignez-vous sur la portion de votre don qui soutient la cause

Tous les organismes de bienfaisance ont des frais d’exploitation. Toutefois, certains peuvent consacrer un pourcentage plus élevé des dons aux fonctions administratives et à la collecte de fonds qu’aux causes qu’ils prétendent soutenir. Un organisme de bienfaisance légitime doit vous fournir sur demande des renseignements sur l’utilisation des dons. Vous pouvez également obtenir auprès de l’ARC les coordonnées, les activités générales et les renseignements publics tirés de la déclaration de renseignements annuelle et des états financiers de l’organisme.

Protégez vos renseignements personnels

Comme n’importe quelle opération financière, il importe de protéger soigneusement vos renseignements personnels lorsque vous faites un don à un organisme de bienfaisance enregistré. Vous ne devez jamais révéler votre numéro d’assurance sociale, votre date de naissance, les mots de passe de vos comptes ou tout autre renseignement susceptible d’être utilisé à des fins frauduleuses. Les organismes de bienfaisance légitimes n’ont pas besoin de cette information. Si une personne prétendant représenter un organisme de bienfaisance vous demande vos renseignements personnels, dites-vous qu’il s’agit d’une escroquerie.

Vérifiez si votre don est déductible d’impôt

Comme les organismes qui acceptent des dons ne sont pas tous des organismes de bienfaisance, vous voudrez d’abord vous assurer que vous recevrez un reçu officiel avant de faire un don. Un organisme de bienfaisance doit pouvoir vous fournir un reçu officiel pour votre don, sous réserve d’une exigence de montant minimal.

Fiez-vous à votre instinct

Vous devez faire un don parce que vous en avez sincèrement envie, et non en raison de la pression exercée par une autre personne. Si on vous demande de faire un don et que vous avez des hésitations, dites à votre interlocuteur que vous avez besoin de temps pour y réfléchir. Renseignez-vous sur la façon dont vous pouvez contribuer après avoir soigneusement sélectionné l’organisme et eu le temps de prendre une décision.

Prenez votre temps

Après avoir vérifié que tout est conforme, si vous ne vous sentez pas prêt à faire un don ou que vous n’en avez pas les moyens, ce n’est pas grave. Rien ne vous y oblige. Vous ne devez donner que lorsque vous croyez en l’organisme et en sa mission et que vous pouvez vous le permettre.

Nous espérons que cet article vous a été utile. Ce contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, financiers ou de placement ni à indiquer qu’un produit ou service particulier de la TD est disponible ou adapté à vos besoins. Pour obtenir des conseils précis sur votre situation particulière, consultez un professionnel qualifié.

Vous voulez en savoir plus sur Votre argent?
Mike Rizzi : Comment j’ai commencé à investir de façon autonome sans aucune expérience
Connaissez-vous ces sept opérations bancaires que vous pouvez faire en ligne?
Comment repérer une arnaque financière

See you in a bit

You are now leaving our website and entering a third-party website over which we have no control.

Continue to site Return to TD Stories

Neither TD Bank US Holding Company, nor its subsidiaries or affiliates, is responsible for the content of the third-party sites hyperlinked from this page, nor do they guarantee or endorse the information, recommendations, products or services offered on third party sites.

Third-party sites may have different Privacy and Security policies than TD Bank US Holding Company. You should review the Privacy and Security policies of any third-party website before you provide personal or confidential information.